Safran en poudre

Safran en poudre

Safran en poudre

Le parfum du safran est unique, envoûtant et inoubliable! En bouche, c'est une envolée de goûts absolument unique...

Indispensable dans les paellas, il sera aussi délicieux avec les poissons et les crustacés, le riz, le poulet ainsi que le lapin

  • 0,1g
  • 0,5g
  • 2g
  • 5g
  • 15g

1,60 €

Ajouter au panier

Safran en poudre : Qu'est-ce que c'est ?

Conditionnements :

* Botillon de 0,1g = 1 dose = 1/10e de gramme (dose pour un plat de 3 personnes environ)

* Boîte de 0,5g = 5 doses = ½ gramme (dose pour un plat de 15 personnes environ)

* Tube de 2 grammes = 4 fois la boite de 5 doses (quantité pour 60 personnes environ)

* Boîte de 5 grammes = quantité pour 150 personnes environ

* Boite de 15 grammes= quantité pour 450 personnes environ

Utilisations en Cuisine et Ailleurs:

Le safran a un parfum chaud inoubliable et un goût extraordinaire, uniques dans le monde des épices! Qui n'a jamais goûté de safran ne sait pas ce qu'il perd...! Son fort pouvoir aromatique permet de l'utiliser à doses homéopathiques: en effet, on considère qu'il suffit d'1/10e de gramme (dénommé "1 dose") pour parfumer un plat pour 3 personnes. Avec 1 gramme de safran, on parfumera donc un plat pour 30 personnes! Il faut donc reconnaître que, malgré son prix élevé, ce n'est pas lui qui coûtera le plus cher dans votre plat!

Le safran, ici en poudre, a été préalablement broyé et ne nécessite donc pas la macération préalable qui est nécessaire pour le pistil, car il se mélange immédiatement aux aliments. Il peut donc être ajouté dans le plat plus tardivement, ce qui préserve mieux ses qualités gustatives.

Le safran est l'élément principal de la paella, du risotto et des plats raffinés de poissons et de crustacés auxquels il apporte son merveilleux parfum et sa belle couleur jaune d'or. Vous pourrez aussi le consommer avec bonheur dans les soupes de poissons, le riz, les bouillabaisses, et même avec certaines viandes blanches, comme le poulet ou le lapin. 

Associées au safran, ces 2 viandes vous surprendront, simplement cuisinées en cocotte avec de la tomate, des oignons et de l'ail. En y ajoutant du safran, vous en ferez un plat de roi!

Le safran est très employé aussi dans les cuisines arabes (pour certains couscous ou certaines tajines), indiennes et iraniennes. 

En Suisse et en Suède, on l'incorpore dans une sorte de brioche. Enfin, il entre  dans la composition d'alcools comme la Chartreuse et l'Izarra.

Qui suis-je?

Origine : l'Iran

Nom scientifique : Crocus sativus

La plante serait originaire de Crête, et non d'Asie Centrale comme on l'a longtemps cru, et a été cultivée pour la première fois en Grèce il y a plus de 35 siècles! Le safran, c'est 3 stigmates rouges (ou pistils) de la fleur d'un petit bulbe de la famille des Iridacées, ressemblant à s'y méprendre au crocus printanier de nos jardins ainsi qu'à la colchique automnale, très dangereuse quand à elle, car elle est très toxique! La longueur des stigmates varie de 2.5cm à 3.2cm.

Le bulbe de safran est une plante vivace qui n'existe plus à l'état sauvage! En effet, le pollen des fleurs est stérile, ce qui rend donc le safran dépendant de l'homme pour se reproduire! Les bulbes (ou plus exactement les "cormes" de leur vrai nom), ne survivent pas à la floraison, mais donnent jusqu'à 10 caïeux qui produiront de nouvelles plantes après que l'homme les ait divisés. Après un repos estival, les fines feuilles verticales font leur apparition, puis les fleurs mauves apparaissent en Octobre. Chaque fleur contient un seul "style" présentant 3 fourches, chacune se terminant par un stigmate rouge foncé. Ce sont ces stigmates qui sont recherchés pour leur goût magique et leur puissant parfum.

La cueillette des fleurs doit se faire rapidement, car après leur éclosion à l'aube, elles fanent rapidement dans la journée. Cette cueillette se fait à la main, fleur après fleur, délicatement, afin de ne pas abimer les stigmates de la fleur. Après leur séparation des pétales, les stigmates doivent être rapidement séchés pour éviter leur moisissure. Il faut à peu près 150 fleurs, qui donneront 450 filaments (ou stigmates), pour obtenir seulement 1g de safran sec. En effet, une fleur fraîchement coupée fournit 0.03g de safran frais, et 0.007 g de safran sec, soit près de 80% de perte de poids! Pour obtenir 450g de safran sec, il faut environ 50 000 fleurs, soit une surface de culture équivalente à celle d'un terrain de football...!!! C'est tout ce travail, entièrement manuel, nécessaire pour produire de très faibles quantités de safran, qui en explique le prix très élevé, et non sa rareté, car il pousse facilement dans de très nombreuses régions tempérées du monde. La production mondiale de safran s'élève à 300 tonnes par an, l'Iran et l'Espagne à eux seuls totalisant près de 80% de la production mondiale.

En Europe, au moins 3 souches de safran sont cultivées. Les 2 variétés espagnoles ont un arôme et un parfum plus doux, les variétés italiennes sont plus puissantes, alors que les plus intenses sont originaires de Macédoine, Grèce, Iran et inde. Chaque pays donnera donc un safran au goût différent du fait de ces souches et de ces variétés différentes.

Le safran prospère dans les climats proches du climat méditerranéen, supportant les hivers relativement rigoureux avec des gels de -10°C, et même de courtes périodes de neige. Dans les régions trop arides, il faut néanmoins l'arroser. La plante a besoin d'être exposée à la lumière du soleil. De nombreux ravageurs sont cependant susceptibles de s'y attaquer (rongeurs, insectes, vers) ainsi que de nombreux agents infectieux, le plus destructeur de tous étant le campagnol qui dévore les bulbes.

Hormis son parfum extraordinaire, le safran contient aussi un caroténoïde, la crocine, soluble dans l'eau uniquement, et qui donne sa couleur jaune d'or aux plats qu'il parfume.

A cause de son prix élevé, le safran, encore aujourd'hui, est souvent remplacé ou mélangé à d'autres produits, notamment dans les pays étrangers où les contrôles sont moins sévères que chez nous: pour les pistils, ce sera au mieux avec du carthame par ex., au pire avec des fibres de bois teintées par des produits parfois nocifs...! Mais pour la poudre, c'est encore plus facile pour les fraudeurs: on remplace une partie plus ou moins importantes du safran par de la brique pilée, du curcuma, du paprika ou du piment doux! Ces substitutions permettent des bénéfices considérables pour les fraudeurs, car ces substitutions sont vendues pour du safran pur, et bien sûr au prix du safran pur...!

Petite histoire :

Ce sont les Arabes qui vont faire voyager cette épice jusqu'à la France, épice qui sera introduite dans le Gâtinais à partir du Moyen-Age. La France va alors devenir pendant plus de 500 ans un producteur de safran important, notamment dans le fameux Gâtinais encore réputé aujourd'hui pour cette culture. Puis la production va diminuer avec la révolution française, pour finir par pratiquement disparaître, d'une part à cause des hivers rigoureux de la fin du 19ème siècle et d'autre part, avec l'arrivée des colorants artificiels. Ces dernières décennies, un effort a été fait pour restaurer la production française, mais le safran français reste un produit très cher, du fait des charges élevées qui pèsent sur sa production!

Ce sont donc toujours les principaux producteurs de safran de l'Antiquité (Iran, Espagne, Inde et Grèce) qui continuent encore aujourd'hui à dominer le marché mondial, même si ces dernières années, cette culture a gagné la Nouvelle-Zélande, l'Australie et même la Californie.

Autrefois, le safran était aussi utilisé pour teinter les tissus des riches bourgeois et des nobles, notamment en Chine et en Inde. Plus la proportion de safran était élevée, plus la teinte tendait vers le rouge. Cette teinture restait cependant fragile et se détériorait dans le temps, virant progressivement au jaune pâle, puis au crémeux!

En Europe médiévale, on utilisait le safran pour traiter les infections respiratoires comme la toux, le rhume, la scarlatine et l'asthme et les maladies cardiaques. Pour les Persans et les Egyptiens anciens, c'était aussi un aphrodisiaque et un antidote couramment utilisé contre les empoisonnements. Enfin, le safran a montré d'intéressantes propriétés en tant que nouveau traitement alternatif pour un certain nombre de cancers. Ce qui ne l'empêche pas d'être toxique a très haute dose, comme un certain nombre d'épices d'ailleurs.

Traduction :

Anglais : Saffron            Allemand : Safran

Safran en pistils

Fiche technique

  • Date de consommation - La date de consommation préférentielle est au minimum de plusieurs mois, souvent de plus d'un an, et figure sur chaque produit que vous recevrez.
  • Conservation des épices - Elles se conservent au sec, dans des récipients individuels bien clos et à l'abri de la lumière, même électrique.

En complément de ce produit, nous vous recommandons :

  • Rouille en poudre
    Rouille en poudre

    Ce mélange d'épices est parfumé, à peine relevé, légèrement aillé, parfait pour parfumer une mayonnaise Une fois mélangée à une mayonnaise, elle accompagnera les...

  • Safran 5 doses en pistil
    Safran en pistil

    Le parfum du safran est chaud, envoûtant, inoubliable...! Il est indispensable dans les paellas, délicieux dans les poissons et les crustacés, dans le riz, et même...

  • Curcuma poudre
    Curcuma moulu ou sa...

    Son goût est un peu neutre, légèrement âpre, en revanche sa couleur et ses vertus médicinales sont inouïes! Vous l'associerez aux poissons, aux viandes, au riz,...